SNCM:Jean-Marc Ayrault对lagrève表示赞赏

19
05月

Tous les bateaux de la compagnie maritimesontàquaidepuis hier。 Les marinssontulcérésdevoir le premierministreentérinerunenouvelleétapedela casse de leur outil de travail。

Pas un un chat sur les quais d'embarquementàMarseille。 En dehors du Danielle-Casanova qui achevait dans l'après-midiunecroisièreenMéditerranéepourla Saint-Sylvestre,tous les bateaux de la SNCMsontrestésamarréshier。 Àl'appelde toutes les组织syndicales(CGT,CFDT,CGC,SAMMM),sauf le Syndicat des travailleurs corses(STC),proche des nationalistes,lagrèveest,mêmeladirection en convient,«trèssuivie»:le taux de mobilizationatteintémeles100%danscertainescatégoriesdepersonnel comme les officiers,par egmple。 Les marins se prononceront sur la reconduction du mouvement ce jeudimatinàl'postd'uneassembléegénérale。

Dans uncourrieradresséàPatrickMennucci,candidatPSàlamairie de Marseille,et rendu public mardi soir,Jean-Marc Ayrault a promis unapportupplémentairede30 million d'euros de l'Étatafinde«permettre de couvrir les besoins de trésorerieestimésnécessairesparl'entreprise pour l'année2014»。 Maisderrièrecetteouverture de pure forme,dans un contexteoùladélégationdeservicepublicacignéeautitre delacontinitéterritorialeentre la Corse et le continentestatraquéeparCorsica Ferries etoùlacompagnie maritime,passablementfragiliséesdepuis sa privatization en 2005 sous le Gillevernement Villepin,se trouve au borddedépôtdebilan,le premierministreréclamedesmesures drastiques。 Alors que les 2600salariésetleurs centainesdecollèguesliclicciésontdéjàpayélespotcassésd'enprivatization au profit exclusif de Walter Butler,Jean-Marc Ayrault demande«la mise en place dansdesdéreisdésormaisrapidesdes mesures deredressementprévuespar le plan et le pacte social»。 «Ces mesures sont l'undesélémentsclésdusucèsdecettestratégie»,écrit-il。

新的暴力政变

Pour la CGT,大型专业公司SNCM,le courrier du premier ministreressembleàunnouveau coup de poignard car il confie touteslesclésàVeoliaEnvironnement,la multinationalequicontrôlelacompagnie maritime via Transdev,sa filiale commune avec la Caissedesdépôts et consignations(CDC)。 «C'est de l'enfumageélectoral»,estimeFrédéricAlpozzo,représentantsendicalCGT,qui ajoute qu'avec cette annonce«on revientenarrièredesix mois»。 «on est en train de demanderauxslariésd'adceptpterde mettreenœuvredesdépartsvosontaires,desréductionsdepostes donc d'emplois,sans que l'Étatetles actionnaires respectent leurs engagements industriels,notamment sur la commande de quatre nouveaux navires »,dénoncelesyndicaliste。 Selon Maurice Perrin,ledéléguéCFE-CGC de la SNCM,lesdéclarationsdupremier ministre«cachentenréalitél'diveondu plan tel qu'ilaétévotéparl'ensemble des actionnaires»。 Ceprogramprévoyaitnotammentdes suppressions de postessansdéparts-contraints,mais aussi des investissements dans la flotte avec une commande de quatre nouveaux navires aux chantiers navals de Saint-Nazaire。 «Veolia et Transdev ne doivent pas avoir droit de vie et de mort sur la SNCM»,s'ururge encore le responsable syndical en regrettant que le gouvernement«reporte sine die toute recherche d'un actionnariat futur»。

在威尔士环境保护区开展业务,在国际电联公司的解决方案中提供解决方案:ilsappellentàlamise en place d'un«actionnariat public d'intérêtgénéral»avec la Caissedesdépôtsetlescollectivités,auxcôtésde l'État(25%)etdesaslariés(9%)。 La proposition permettrait de ne pas ajouter au cataclysme social pour la compagnie maritime une mise enpérildeschantiers de l'AtlantiqueàSaint-Nazaire。 Elleaétéappuyée,il ya quelques jours,dans Ayraultetcignéparahuitéluscommunistesdes Bouches-du-Rhôneetde Corse(dont Gaby Charroux,députémairede Martigues,Isabelle Pasquet,sénatricedesBouches -du-Rhône,Dominique Bucchini,présidentdel'AssembléedeCorse,Jean-Marc Coppola,副首席执行官Paca):ilsréclamentunetable ronde aveclesreprésentantsdetouteslescollectivitéslocalesqui pourraient s'engager dans le projet,mais jusqu'ici,le premier ministre fait la sourde oreille。

La direction de la SNCM va porter plainte contre Corsica Ferries。 “Nous allons engageruneprocédurecontrecorsicaFerries.Nousconsidéronsqu'ilya une distorsion de concurrence,et que nous ne travaillons pas aveclesmêmesrègles”,一个独立的Pierre Jaumain,porte-parole de la compagnie。 Cette annonce faitsuiteàuneombmbéégénéraledanslamatinéeàMarseilleausiègedelasociété,au cours de laquelle les syndicatsontoportséàladirection dereprendreànicecompte cetteplaintedéjàdéposéeparla CGT-marinsuprèsdelaCommissioneuropéenne。 Le syndicat majoritaireavaitindiquéle20décembreavoirsaisi laCommissioneuropéenne“pour aide d'Etatillégalecaseissantàdespratiques anticoncurrentielles”,enréférenceàune“aide sociale directe”aux passagers d'environ 180 M EUR dontauraitbénéficiédepuis2002 la sociétéprivéeCorsicaFerries。

Lire aussi:

Thomas Lemahieu