À马赛,Nicolas Sarkozy保证最低限度的服务

19
05月

Pour son总理会议de campagne,expédiéenmoins de deux heures,Nicolas Sarkozys'estotentédedéclinerlesthèmesdesa campagne populiste,enévacuantlaréalitédeson bilan。 Sans avancer la moindre piste sur son计划。

马赛(Bouches-du-Rhône),envoyéespéciale。 «On ne parle pas assez de la France»。 Unmessagedéclinéàtoutesles sauces par Nicolas Sarkozy pour son premier grandmeetingàMarseille,làmêmeoùilavaitanoncésacandidature lors deladernièreélectionprésidentielle。 Loin de la grand-messe et de l'euphorie militante qui assagnaitsaconquêtedupouvoir en 2007,le chefdel'Étatsemblaitmêmehésitant,hier,pour ses premiers pas de candidat devant les milliers de hilitants UMP。 Ces derniers atpientant pourtant ce rendez-vous depuis longtemps,«impatients d'endécoudre»,selon Jean-FrançoisCopé。 Au菜单,peu de surprisees,le locataire de l'Élyséesecontentantdedéroulerlapratégieinitiéedepuiséndédel'officialisationprécipitéedesa candidature。

Un discours populiste du candidat de la droite

Dans un discours plus lisse que son采访dans le Figaro杂志,Nicolas Sarkozy s'est d'abordévertuéàbalayerd'une phraselesriéalitésdeson bilan。 «Jeneprétendspasque l'ontoutréussi»,concède-t-il,avantd'asséneràtroisreprises,«nousavonsréussiàéviterlacatastrophe»。 En lieu et place de«mesures chocs»,le candidat de la droites'omestédedéroulersadialectique populiste,pour laquelle le gouvernementavaitdéjàlabouréleterrain toute la semaine。 «Je veux direauxFrançaisquependant cinq ans j'ai pu mesurer la puissance descorpsintermédiairesquis'interposent parfois entre le peuple et le sommet de l'État,quiprétendentsouvent parler au nomdesFrançaisetquienréalitéleurconfisquent la parole»,at-ilmartelépourjustifier sa propositionderéférendumurleschômeurs,avant de s'attaquer dansunmêmeélanauxfonctionnaires,aux syndicalistes etauxgrévistes,qui selon lui«prennentlesFrançaisenotage dans des conflits qui ne关注quedesminoritésprotégéespardes statuts dont elles ont fini par penser qu'ils leur donnaient tous les droits»。 «Je ne serai pas le candidat d'unepetiteéliteconrelele peuple»,at-iltenté,reprenant une nouvellefoisàponncompte le vocabulaire de Marine le Pen。 Car le pari de Nicolas Sarkozy,présidentcatantant,est de tenter d'incarnerànouveaule changement etsedébarrasserde l'image de«présidentdesriches»。 Dans la partie de ping-pong qu'ilarésolumententaméeavecFrançoisHollande,le candidat de la droite atentéhierquelques balles de match,tentantmêmedes'imposer comme l'«contraant»d'une«élite»,qui défendrait«l'idéologiedupartage du travail,la mise en causesystématiquedetoute forme d'autorité»。 Reprenantànoncompte l'image du«capitaine danslatempête»,Nicolas Sarkozys'estànouveauplacéurle terrain des valeurs,multipliant les gages,quiàladroitechrétiennevecdes multiples diatribes sur la famille,quiàl' extrêmedroitesurlesthèmesdel'immigration et de l'«assistanat»。 Àcetitre,leprésidentdelaRépubliqueaavancésespions suruneréformeinstratenelnelledont les contours sontencoretrèsflous,si ce n'est sur la proportionnelle,«afin que tous les grands courants politiques puissent avoirdesdéputésàl'Assemblée国家»。 De quoi contenterlesélecteursd'extrêmedroitepour le second tour。 Oriliéeslesenvoléesrépublicaineslyriquesde 2007concoctéesinHenri Guaino。 Envoléeslesmisesenscènesacuaculairesdevant des militants en liese。 Autorité,travail,famille,patrieontétédéroulésausein d'un discours aux accents nationalistes laborieux。 Un meeting,qui,selon sa propre expression,ne devrait pas«entrer dans l'histoire»。

BANDEROLE NARQUOISE SUR LE QG

«C'est la campagne d'un candidat comme les autres,etj'aisouhaitéqu'ici,ce soit le plus ouvert possible! »alancéseconddiNicolas Sarkozy,en marge de l'inauguration de son QG,rue de la Convention,dans le 15e arrondissement de Paris。 Arrivéàpied,sans costume-cravate,histoire de formaliser le glissement de lapostureprésidentielleaustatut de candidat,il n'appasmanquéderailler un nouvellefoisFrançoisHollande:«Franchement,il va falloir qu'il se muscle。 Je le traite de menteur et il en fait une jaunisse。 Quelle娇小的性质! »Au-dessusdusiègedecampagne,un habitant de l'immeubleraillaitàsontour le candidat,suspend unebanderolemarquée:«Mélenchon»。

Maud Vergnol